Humoristes espagnoles

L’humour pour améliorer son espagnol

Aujourd’hui, je voulais partager avec vous deux humoristes espagnoles que j’adore et qui sont compréhensibles pour ceux qui sont en phase d’apprentissage de la langue (parce que c’est bien connu, ce n’est pas toujours le cas avec les hispanophones). Celles-ci ont la particularité d’avoir présenté l’émission « El club de la comedia » et d’y avoir excellé. La preuve avec les deux sketchs choisis ci-dessous qui vont vous permettre je l’espère de rire… et surtout d’entraîner votre compréhension orale !

N’hésitez pas à dire ce que vous en pensez dans les commentaires et à partager les humoristes que vous appréciez !

Alexandra Jiménez

Dans ce sketch, Alexandra Jiménez (humoriste et présentatrice télé de l’émission « El club de la comedia » en 2015) nous parle de la création d’un mot de passe pour un célèbre réseau social. On rigole beaucoup, car ça nous est déjà tous arrivé !

Vocabulaire du sketch :

Dato : donnée, information

Contraseña : mot de passe

Vale : d’accord

Adivinar : deviner

Pantalla : écran

Agachado : accroupi

Guión bajo : tiret du bas, tiret du 8

Cumplir con : tenir promesse, respecter ses engagements

Vacilar : charrier

Usuario : utilisateur, identifiant

Descartar : éliminer, écarter

Recuadro : encadré

Tachones : ratures

Rematar : parachever

Eva Hache

L’humoriste et présentatrice télé a été aux commandes de l’émission « El club de la comedia » de 2011 à 2014. Eva Hache délivre un message adressé aux compagnies aériennes. Là encore, c’est des éléments très familiers à ceux qui ont eu l’occasion de prendre ce moyen de transport.

Vocabulaire du sketch :

Mensaje : message

Compañías aéreas : compagnies aériennes

Importar un pito : s’en ficher comme l’an 40

Salida de emergencia : sortie d’urgence

Mascarilla de oxígeno : masque à oxygène

Las azafatas : les hôtesses de l’air

Avispas : guêpes

Productos de aseo : produits de toilette

Cotilleo : ragot, potin, rumeur

Cajas de condones : boîte de préservatifs

Cutis graso : peau grasse

Chupito : shooter, gorgée

Lentillas : verres de contact

Barato : peu cher

Regalar : offrir

Equipaje de mano : bagage à main

Monedero : porte-monnaie

Afortunado : chanceux, privilégié

Vuelta : retour

Calzoncillos : caleçons

 

Si vous voulez revoir le vocabulaire de l’avion, c’est par là !

Le record du 100 mètres en espagnol

La vidéo en espagnol du record du monde du 100m d’Usain Bolt

Si vous êtes passionné d’athlétisme ou si vous recherchez à apprendre du vocabulaire autour du sport, cette vidéo est faite pour vous. On y voit également comment se débrouillent au micro les commentateurs espagnols (spoiler : c’est souvent drôle !).

Vocabulaire de la vidéo :

La salida : la sortie (des starting-blocks)

Calle : couloir

Luchar : se battre

Victoria : victoire

Conseguir : obtenir, réussir

Detener : arrêter

¡ Que barbaridad ! : c’est incroyable !

Potente : puissant

Brutal : impressionnant, hallucinant

Campeonato : championnat

Pour aller plus loin :

Je vous recommande de regarder son record du monde du 200 mètres, établi la même année, lors des mêmes championnats du monde à Berlin :

Pour réviser davantage de mots de vocabulaire autour de l’athlétisme, nous avons créé une fiche comportant 75 mots à ce jour :

https://vocabulaire-espagnol.com/athletisme/

Pour aller encore plus loin sur le sujet :

Un livre sur le plaisir de courir :

Pour découvrir l’excellent sportif catalan Kílian Jornet, voici son premier livre qui raconte les sensations qu’il a lorsqu’il réalise ses exploits :

Y Volar – La Pegatina et Los Caligaris

Apprendre le vocabulaire espagnol en chanson

Allez, une petite chanson rythmée pour finir la journée et apprendre l’espagnol en décompressant !

Les paroles de la chanson : https://www.musixmatch.com/fr/paroles/La-Pegatina-feat-Caligaris/Y-volar-con-Caligaris

Vocabulaire de la chanson :

Quedar : rester

Veneno : venin, poison

Valor : courage, audace

Junto a : près de, auprès de

Bajo : sous

Nube : nuage

Colgado : suspendu

Mirar : regarder

Hielo : glace

Fuego : feu

Avisar : avertir, prévenir

Fallar : tomber en panne, laisser tomber

Verano : été

Miedo : peur

Deseo : souhait, désir

Sueño : rêve

Menearse : bouger, se déhancher

Sur les groupes interprétant « Y volar » :

La Pegatina : nous avons fait un article plus complet sur La Pegatina [janvier 2019]

Los Caligaris : c’est un groupe argentin qui a commencé sa carrière en 1997

Les réseaux sociaux des groupes :

Site internet de Los Caligaris

Facebook de Los Caligaris

Site internet de La Pegatina

Facebook de La Pegatina

Luis Buñuel – réalisateur/scénariste

Luis Buñuel est un réalisateur et scénariste mexicain, d’origine espagnole, né en Espagne en 1900 et mort en 1983 au Mexique.

Sa production la plus connue est le court-métrage « Un chien andalou » (un perro andaluz, 1929). Il s’est associé pour l’écriture du scénario au surréaliste Salvador Dalí. Attention, comme le montre la miniature, âmes sensibles s’abstenir :

Voulant garder sa liberté d’expression et s’affranchir de la censure franquiste, il décida de s’exiler et de tourner ses films en France et au Mexique.

Une petite biographie en espagnol de Luis Buñuel : https://www.enforex.com/espanol/cultura/luis-bunuel.html

« L’âge d’or » est un film très connu également, sorti en 1930 et entièrement disponible sur Youtube :

« Los olvidados », film de 1950 :

Pour en savoir plus sur le sujet :

Un excellent documentaire de la chaîne mexicaine « Canal Once » sur la vie de Luis Buñuel :

Si vous voulez approfondir vos connaissances sur Luis Buñuel (liens d’affiliation Amazon) :

Un petit livre abordable pour en savoir plus sur Luis Buñuel :

Un coffret de 7 DVD comprenant (Belle de jour / Le Journal d’une femme de chambre / Le Charme discret de la bourgeoisie / Cet obscur objet du désir / Le Fantôme de la liberté / La Voie lactée / Tristana) :

Autre coffret intéressant comprenant 3 DVD (Le charme discret de la bourgeoisie, le fantôme de la liberté et Gran Casino) :

Le succès de la série espagnole « Paquita Salas » (sur Netflix)

Apprendre l’espagnol grâce aux séries (…et à Netflix)

Paquita Salas est une série comique espagnole diffusée en ligne dans un premier temps sur la plateforme Flooxer. Ayant beaucoup de succès, elle a ensuite été diffusée sur la chaîne espagnole Neox, et finalement été achetée par Netflix en octobre 2017.

A ce jour, 2 saisons de 5 épisodes chacune (10 épisodes au total) sont disponibles sur la plateforme Netflix. La 3ème saison est prévue pour courant 2020.

L’acteur principal qui joue « Paquita Salas » est Brays Efe. Ce jeune homme de 31 ans joue le rôle d’une femme qui a la cinquantaine et qui a une forte personnalité. Voici la bande-annonce de la deuxième saison (sortie lors de l’été 2018) :

Vocabulaire de la vidéo :

Representante : agent

Éxito : succès, réussite

Juntarse : se joindre, se rapprocher

Guión : scénario

Pagar : payer

Loco : fou

Devolver : rendre

Caerse redondo [FAM] : tomber dans les pommes

Torrezno : lardon

Passée de websérie à série à très large diffusion, Paquita Salas s’intègre parfaitement dans le quotidien des espagnols. Un personnage haut en couleur, à découvrir sans plus attendre :

Pour aller plus loin sur le sujet :

Une interview de Brays Efe : https://www.lavanguardia.com/series/20160928/41633509637/brays-efe-entrevista-paquita-salas-mujer.html

Un article sorti lorsque la série est passée de la plateforme Flooxer à la chaîne TV Neox : https://www.elperiodico.com/es/tele/20160821/paquita-salas-serie-neox-5331920

(Otra) Felicidad

Apprendre l’espagnol avec joie et bonne humeur

Lorsque nous sommes enthousiastes à faire quelque chose, nous le faisons généralement mieux, plus vite et en gardons un meilleur souvenir. C’est pourquoi je recommande régulièrement de se faire plaisir lorsqu’on apprend l’espagnol et de continuer à suivre ses centres d’intérêt. Si vous aimez le rock français, pourquoi écouter des chansons d’amour en espagnol ? Cela n’a pas de sens ! Vous apprendrez certes un peu l’espagnol, mais vous aurez plus de facilité à le perdre aussitôt et surtout vous n’aurez aucune ou peu de satisfaction à avoir appris l’espagnol.

Après cette longue tirade de rappel, je vous propose une chanson que j’écoutais un peu en boucle il y a cinq ans (oui, parfois je retrouve des petites pépites comme ça, en naviguant dans mes archives).

La chanson est sobrement intitulée « Felicidad » et est interprétée dans ce cas par « La Pandilla Voladora ». Ce groupe est un projet musical réalisé en 2013 par différents artistes de différents groupes musicaux qui par amitié ont décidé de reprendre tous ensemble des chansons de chacun des groupes auxquels ils faisaient partie. Le titre « Felicidad » est une reprise du groupe « La Cabra Mecánica » (dont vous retrouverez la version plus bas dans cet article).

Voici donc, un peu de bonne humeur en chaire et en os :

Les paroles de la chanson : https://www.letras.com/la-cabra-mecanica/361585/

Vocabulaire de la chanson :

Matar : tuer

Tabaco : tabac

Miedo : peur

Faria : cigare espagnol de la marque Farias

« Bemeuve » : BMW

« Pleiestetion » : Playstation

Un par de : quelques

Postales : cartes postales

Una copa : un verre

Olvidarse : oublier

Los morros [FAM] : les lèvres

Recibo de la luz : facture d’électricité

Rebañar : récupérer

Suco : jus

Verano : été

Ensaladilla : macédoine

Tinto : vin rouge

Cette chanson est une reprise. L’originale a été interprétée par le groupe « La Cabra Mecánica » :

Pour aller plus loin sur le sujet :

Un article de 20minutos.es sur ce projet musical original de La Pantilla Voladora

Nous avions déjà vu une chanson très différente qui s’appelait « Felicidad » également (décidément, ils ont un bon état d’esprit en Espagne !) et qui appartient au répertoire du groupe Atacados : https://vocabulaire-espagnol.com/2018/04/17/felicidad-chanson/

Seule la version de « La Cabra Mecánica » est disponible en téléchargement sur Amazon (lien d’affiliation) :

Projet d’adaptation Netflix de « Cien años de soledad »

Netflix a acquis les droits audiovisuels de « Cien años de soledad » (Cent ans de solitude), roman publié en 1967 de Gabriel García Márquez. Ce chef d’oeuvre a été traduit dans 46 langues et pas moins de 50 millions d’exemplaires ont été vendus, toutes éditions confondues. Cent ans de solitude est considéré comme le roman le plus représentatif du courant du réalisme magique.

Il s’agira de la première adaptation à l’écran de ce roman. La série sera en langue espagnole : pré-requis exigé par Gabriel García Márquez lui-même. Plusieurs projets sur ce livre ont été proposés ces dernières années, mais aucun n’avait convaincu les enfants de Gabriel García Márquez, souvent car ils ne respectaient pas les exigences de leur auteur. Rodrigo et Gonzolo seront producteurs exécutifs de cette série. Aucune information sur le réalisateur n’a été donnée pour le moment.

Gabriel García Márquez  a reçu en 1982 le prix Nobel de littérature.

Pour aller plus loin sur le sujet :

Pas de date de sortie annoncée pour le moment.
Pour lire ou relire cette oeuvre de Gabriel García Márquez, vous trouverez par exemple cette version en espagnol de 2003, des éditions Nuevas Ediciones de Bolsillo [496 pages] :

Si vous voulez en lire seulement un résumé et avoir une courte analyse et des pistes de réflexion sur cette oeuvre, ResumenExpress.com propose ceci qui devrait vous intéresser :