Alta mar

Haute mer

La nouvelle série originale Netflix est un petit bijou d’enquête à regarder si vous appréciez le genre (Sherlock Holmes, Le Crime de l’Orient-Express…). Une mention spéciale pour ceux qui aiment les films et séries d’époque, car l’histoire se déroule dans les années 1940.

En ce moment, les séries espagnoles sont d’une excellente qualité et « Alta Mar » ne déroge pas à la règle ! C’est la 4e série espagnole réalisée par Netflix. Elle compte à l’heure actuelle 16 épisodes de 50 minutes, répartis en 2 saisons.

Si vous vous lancez dans cette série, voici quelques mots et expressions à connaître pour aborder avec aisance le premier épisode :

Diario de a bordo : journal de bord

Barco : bateau

La partida : le départ

Equivocado : faux, erroné

La ida : l’aller

Avisar : prévenir

Baúl : malle

Crucero : bateau de croisière

Naviera : maritime, de navigation

Prometida : fiancée

Travesía : traversée, voyage

Sobrina : nièce

Camarote : cabine (de bateau)

Zarpar : lever l’ancre

Encargarse : se charger de, s’occuper de

Ilusionado : enthousiaste, motivé

Embarcar : embarquer

Desembarcar : débarquer

Eslora : longueur (Nautique)

Nudos : noeuds

Pasajeros : passagers

Puerto : port

Cordura : raison, lucidité, sagesse

Documentación : papiers, documents, pièces d’identité

Alta mar : haute mer

La boda : le mariage

La cubierta : le pont (sur un bateau)

La bodega : la cale (sur un bateau)

Arrepentirse : regretter

Llevar la contraria : contredire

Polizón : passager clandestin

Cuñada : belle-sœur

El parte : communiqué, bulletin / El parte meteorológico : le bulletin météo

Vientos racheados : vents qui soufflent en rafales

Mal fario : malchance, mauvaise fortune

Grieta : fissure

Andrajoso : usé, miteux

Apechugar : assumer

Catres : pieux, couchettes

Hundirse : couler

Arreglarse : se faire beau, se faire belle, s’apprêter

Bote : canot

A la deriva : à la dérive

Indispuesto : souffrant

Un cable : un télégramme

Mareado : qui a la tête qui tourne

Cuartelillo : poste de police/militaire

Soltera : célibataire

Puente de mando : timonerie, passerelle de navigation

Hombre al agua : homme à la mer

A estribor : à tribord

Pararse : s’arrêter

Cristal : vitre, carreau

Averiguar : découvrir, rechercher

Comme pour La Casa de Papel, il n’est pas à exclure que Netflix commande une saison 3 et 4, alors même que les deux premières saisons auraient pu conclure l’histoire en beauté. Difficile de ne pas faire la saison de trop…

Avez-vous regardé « Alta mar » ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous d’autres séries à recommander ? Pour bien pratiquer votre espagnol, n’hésitez pas à répondre à ces questions par des réponses simples dans les commentaires.

Sur le thème du "manger local"

Alimentos Kilométricos, #PideLocal

L’ONG Amigos de La Tierra, le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement espagnol, ainsi que l’Union Européenne s’unissent pour réaliser cette vidéo instructive et pédagogique.

Changeons nos habitudes alimentaires :

Vocabulaire de la vidéo :

Pescados : Poissons

Mariscos : Fruits de mer

Garbanzos : Pois chiches

Piensos : aliments pour animaux, fourrages

Legumbres : légume sec, légumineuse

Frutas : fruits

Temporada : saison

Verduras : légumes

Huerta : jardin potager

Arroz : riz

Lácteos : produits laitiers

Compras : courses, achats

Le site internet qui accompagne la vidéo de sensibilisation et qui permet de calculer les émissions de Co2 produites lors du transport de nos denrées (valable pour les habitants de l’Espagne) : http://www.alimentoskilometricos.org/

Pour aller plus loin sur le sujet :

Toutes nos fiches de vocabulaire sur le thème de la cuisine (271 mots ou expressions)

Día más triste del año

Il est dit que le troisième lundi de janvier est le « Blue Monday », « Lunes Triste », « Lundi blues »… enfin, un lundi considéré comme le jour le plus triste de l’année. C’est le psychologue Cliff Arnall qui a présenté cette date dans un communiqué de presse, et tout ceci, appuyé par des calculs très savants… et qui c’est ensuite empressé de dénoncer ses propres croyances. Mais la presse (et les blogs désormais) s’est emparé de ce « non-événement » pour inciter leurs lecteurs à passer une bonne journée. C’est pourquoi, s’il vous plaît, faites-vous plaisir, et écoutez cette chanson de El niño de la hipoteca, « El día internacional de la tristeza » :

Les paroles de la chanson : https://www.musica.com/letras.asp?letra=2501631

Vocabulaire de la chanson :

Celebrar : célébrer, fêter

Barrio : quartier

Guirnaldas : guirlandes

Desafinado : jouant faux

Alcalde : maire

Lona : toile

Aspereza : rugosité, aspérité

Infeliz : malheureux

Pellizcar : pincer

Après avoir écouté le jour international de la tristesse, vous pouvez prolonger l’expérience El niño de la hipoteca en allant aux antipodes :

Autre chanson présentée sur le blog du même chanteur, en compagnie du groupe La Pegatina : « Que te vaya bien »

Et si vous voulez rire et écouter un exemple de média parlant de ce jour incroyable :

Accélérez les chansons et votre apprentissage

En ce moment, je redécouvre Cali y el Dandee. Non pas que je les avais oubliés ou que ça faisait longtemps que je ne les avais pas écoutés. Non. Mais je les redécouvre d’une certaine manière, grâce à la version nightcore de leurs chansons. J’ai fait l’expérience récemment de l’édition électronique de certains de leurs titres et je dois dire que c’est parfois bluffant.

Le nightcore consiste essentiellement à accélérer le tempo d’une musique (d’environ 20 à 30% en moyenne), ce qui a pour effet souvent de rendre les voix un peu plus aiguës.

La version nightcore de « Yo te esperaré » (attention, ça va très vite ! je vous conseille d’écouter la version originale qui pulse déjà plutôt pas mal !) :

Pour ceux que ça intéresse, j’ai fait une analyse de cette chanson ici.

Paroles de la chanson : https://www.letras.com/cali-y-el-dandee/te-necesito-deja-vu/

Quelques mots utilisés dans la chanson :

Mirada : regard

Enseñar : enseigner, apprendre

Necesitar : avoir besoin

Le dernier titre en date de Cali y el Dandee a été diffusé il y a un mois sur leur chaîne Youtube : « + » interprété avec Aitana :

Pour télécharger leur dernier album, voici mon lien d’affiliation Amazon : 3 A.M.

El sector de la economía en español

Dans cet article, nous allons vous présenter quelques uns des titres de presse ou livres hispanophones spécialisés dans l’économie et la finance. Ces recommandations vont vous permettre à la fois d’améliorer votre espagnol, tout en vous documentant sur un secteur qui soit vous passionne, soit va vous être utile pour gérer au mieux votre compte.

Commençons par quelques sites d’actualités, ainsi que des exemples de titres à la Une :

Eleconomista.es

¿Cuánto le ha costado a Francia la huelga [la grève] contra la reforma de las pensiones [la réforme des retraites]? Como máximo un 0,1% del PIB del país

Autónomos [micro-entrepreneurs]: guía para hacer un buen estudio de mercado [une bonne étude de marché]

Nestlé invierte [investit] 1.800 millones [1,8 milliard] para crear un mercado de plástico reciclado para los alimentos

Economiadigital.es

Ficosa renegocia 230 millones de deuda [dette]

La UE vuelve a reclamar un cargador único [chargeur universel] para todos los móviles

El efecto de la subida del SMI [Salario Mínimo Interprofesional -> salaire minimum, équivalent du SMIC] : 45 000 empleos menos

Eleconomista.com.mx

Habrá crisis ambiental [crise écologique] por extinción de glaciares mexicanos

Debemos eliminar más plásticos de un solo uso [plastiques à usage unique] : especialista

Grupo interinstitucional sobre subcontratación [sous-traitance] mantendrá inspecciones en 2020

Ressources sur Vocabulaire-espagnol

13 mots pour commencer à parler d’argent

25 mots sur le thème de la banque

Quelques ouvrages sur le sujet

Marc Lazcano, professeur en classes préparatoires a réalisé un petit condensé des termes utilisés dans la presse actuelle sur les sujets économiques, politiques et sociaux : Vocabulaire espagnol – Économie, politique, société

Un ouvrage un peu plus technique sur l’espagnol commercial, dédié aux professionnels : https://amzn.to/2RpxR62

Il commence à dater un peu (2005), mais c’est certainement le dictionnaire le plus complet que vous trouverez sur le sujet (80 000 mots et expressions) : celui de Jean Chapron, Pierre Gerboin et Edouard Jimenez. Les professionnels de la traduction et les étudiants peuvent prendre ce support qui est très fourni et utile pour des spécialistes ou apprentis spécialistes :

Avez-vous d’autres ressource sur le sujet ? Postez-les dans les commentaires ou envoyez-les à vocespagnol@laposte.net pour que nous complétions la liste.

Dose de motivation en espagnol

Izhan – ¿ Y si mañana fuera tu último día ?

Selon Izhan, chaque jour, nous devrions nous demander si ce que nous faisons nous rend heureux. Personnellement, j’adore apprendre l’espagnol avec des vidéos de motivation pareilles :

Vocabulaire de la vidéo :

Últimamente : dernièrement, ces derniers temps

Preocupado : inquiet

Infinito : infini

Escaparse : s’échapper, s’enfuir

Acaso : peut-être, par hasard

Remordimientos : remords

Miedo : peur

Atresplayer, le petit Netflix espagnol

Voici une « plateforme de contenus » entièrement en espagnol et proposant des avantages payants (pour ceux n’habitant pas en Espagne, il faut prendre le « Paquete Premium Internacional » qui est à 3,99€/mois; les résidents espagnols ont quant à eux une offre à 2,99€/mois) très avancés : très haute définition, possibilité de télécharger les programmes pour les visionner en dehors du site, possibilité de regarder sur différents types d’appareils…

Ce dimanche 19 janvier 2020 sort sur cette plateforme (et sera diffusé plus tard dans l’année sur la chaîne espagnole Antena3) la série dystopique « La valla » :

Cette série est la deuxième création (après « el nudo ») réalisée spécifiquement pour la plateforme Atresplayer. Le rythme de diffusion de la série sera d’un épisode par semaine. Pour le moment, 13 épisodes de 50 minutes sont prévus.

L’histoire se situe dans un futur proche (2045). Le manque de ressources naturelles se fait de plus en plus pressant et les démocraties occidentales sont devenues des régimes dictatoriaux. La capitale (Madrid) a été divisée en deux parties par une clôture (« la valla ») : les privilégiés et les autres. Un seul passe peut permettre de franchir cette clôture, mais il n’est pas facile à obtenir.

A la vue de cette bande-annonce, la série promet d’être passionnante et résonne très fort en moi puisqu’une série française sort actuellement, avec le même type de scénario : « l’effondrement » (disponible gratuitement sur la chaîne Youtube « Les Parasites »).

Toda la actualidad sobre el servicio Atresplayer Premium : https://premium.atresplayer.com/

Une critique intéressante de la série « La valla »

La bande-annonce de la précédente série « El nudo » (qui a l’air également plutôt bien) :