L’Espagne à l’Eurovision

A deux jours de la finale de ce concours européen de la chanson, les voix s’échauffent. Alors que les demi-finales commencent à éliminer des concurrents, l’Espagne est assurée d’aller en finale ce samedi, tout comme 4 autres pays (l’Allemagne, l’Italie, la France et le Royaume-Uni). Ceci est un acquis depuis 1999 car l’Espagne fait partie des « big five » (les plus gros contributeurs à l’organisation de cet événement).

Vous connaissez certainement le représentant de l’Espagne à l’Eurovision 2019. Et dans le cas contraire, nous vous le redonnons en fin d’article !

L’Espagne a remporté le concours à deux reprises : en 1968 (avec « La, la, la » par Massiel) et en 1969 (avec « Vivo Cantando » par Salomé).

En dehors de ces victoires, l’Espagne connaît une très grande disette depuis et squatte surtout les dernières places depuis une dizaine d’années. Voici un petit résumé de 55 ans de chansons espagnoles au concours de l’Eurovision (avec le nombre de points et la place finale) en 18 minutes. 1961 est la 6e édition de l’Eurovision, mais la 1e participation de l’Espagne :

Après avoir vu cette vidéo, deux chansons m’ont particulièrement interpellées : tout d’abord, celle des « Las ketchup », « Bloody Mary » en 2006, qu’on a bien évidemment pas eu l’habitude d’entendre dans ce registre et qui n’ont pas excellé. Et ensuite, celle de Pastora Soler en 2012, « Quédate conmigo » qui est impressionnante ! Je trouve très injuste sa 10e place finale tant la voix est exceptionnelle.

Depuis, en 2016, il y a eut Barei avec « Say yay ! » (22e position avec 77 points) :

En 2017, il y eut une catastrophe musicale pour bon nombre d’Espagnols. Manel Navarro a représenté le pays avec « Do It For Your Lover ». Le pays a terminé en dernière position avec 5 points. Il est fort possible que cette prestation contienne la plus horrible fausse note de l’histoire du concours (si vous voulez avoir des cauchemars, rendez-vous vers la fin de la chanson) :

Un mot à apprendre pour résumer cette prestation de Manel Navarro : « gallo », qui signifie « fausse note ». Bon après, il faut savoir aussi passer à autre chose et je vous invite grandement à écouter ses dernières productions qui sont un peu meilleures (bien que je ne sois pas un grand fan).

Sans être sensationnelle, la chanson de 2018 était nettement meilleure que celle choisie les années précédentes. Déjà parce que le retour à la langue espagnole était une nécessité absolue et que l’histoire d’amour racontée par les deux interprètes est belle. Amaia et Alfred méritaient mieux que leur 23e place sur 26 avec 61 points :

Et pour cette année, l’Espagne devrait logiquement remonter dans les classements. Même si je trouve l’interprétation des demi-finales un peu moins survoltée qu’à ses débuts et donc peut être moins adaptée à l’Eurovision (jugement personnel), je l’adore toujours autant (commentaire tout à fait subjectif de quelqu’un qui écoute ce type de chansons à longueur de journée) et je trouve qu’elle donne de l’énergie, de l’optimisme et envie de chanter :

En espérant que cette édition 2019 sourit un peu à l’Espagne qui a pris goût au bas du classement ces dernières années !

Publicités

Miki y « la venda » – la chanson espagnole de l’Eurovision 2019

La chanson choisie pour représenter l’Espagne à l’Eurovision 2019

Beaucoup de prétendants à l’élection de la ou des personnes qui représenteraient l’Espagne à l’Eurovision cette année faisaient partie du programme « Operación Triunfo » (émission télévisée ressemblant fortement à la Star Academy). Le récent gagnant de l’édition 2018 d’Operación Triunfo (Famous) n’est pas celui qui a été choisi.

C’est un autre candidat, Miki Núñez qui a eu cet honneur et qui représentera donc l’Espagne à l’Eurovision 2019 (14 au 18 mai 2019). Miki, comme on l’appelle plus communément, a notamment marqué les esprits lors de la dernière édition d’Operación Triunfo car il a interprété pour la première fois dans ce programme télévisé, une chanson en catalan (La lluna a  l’aigua, du groupe catalan Txarango).

Le titre qu’il défendra à l’Eurovision est « La Venda » qui a été écrit par Adrià Salas,  l’un des membres du groupe catalan « La pegatina ».

Les paroles de la chanson : https://paroles2chansons.lemonde.fr/paroles-miki-nunez/paroles-la-venda.html

Vocabulaire de la chanson « La venda » :
La venda : le bandeau
Caer : tomber
Comprar : acheter
Vender : vendre
Sobrar : être de trop
Camino : chemin
Mente : esprit
Elegir : choisir
Alegría : joie
Rezar : prier
Voltaje : voltage, tension
Loca : folle


Une petite vidéo sur l’auteur-compositeur Adrià Salas qui donne ses souvenirs des meilleurs moments de l’Eurovision :

Et une autre, parce que ça a l’air d’être un « chouette type ! » :


Parmi toutes les chansons candidates, c’était celle qui me plaisait le plus avec « Nadie se salva », qui est interprétée par Miki et Natalia. J’adore l’énergie que dégage Miki et je trouve qu’elle correspond très bien à l’Eurovision.

 

Mais qui signifie le mot « temazo » ? Et son acolyte « Eurotemazo » ?

Le mot se retrouve très peu dans les dictionnaires mais il est très couramment utilisé par les espagnols. Il signifie « un chef d’oeuvre musical », « une chanson magnifique ». Et « Eurotemazo » est un mot valise qui inclut « Euro » de « Eurovisión ». Donc il pourrait signifier « une sacré chanson pour l’Eurovision », « un excellent son pour l’Eurovision ». Si vous avez d’autres suggestions pour traduire ces termes, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Maintenant que vous comprenez ces termes, vous allez pouvoir comprendre l’article suivant qui parle du processus de sélection de la chanson pour représenter l’Espagne à l’Eurovision : http://www.rtve.es/television/20181220/paso-paso-votacion-eurotemazo-espana-eurovision-2019/1855822.shtml

 

Mais qu’est-ce que cette polémique autour de « la charanga » ?

Beaucoup d’espagnols s’indignent d’être représentés par « una charanga » (une chanson populaire). « La venda » est même parfois décrite sur internet comme une chanson de comptoir.

Il est vrai que cette chanson va alimenter le stéréotype d’une Espagne toujours joyeuse. Je pense qu’effectivement cela caractérise bien la bonne humeur et l’accueil chaleureux qui peut se dégager des échanges avec les espagnols, mais cela ne doit peut être pas représenter entièrement l’Espagne dans un concours de chant ?

Vocalement, l’Espagne avait sûrement mieux à proposer. Mais, au final, existe-t-il une définition des chansons qui ont la possibilité de remporter l’Eurovision ?

 

Autres mots de vocabulaire rencontrés dans des articles sur le thème de l’Eurovision :

El certamen : le concours

El plazo de votación : la période du vote

El concursante : le candidat

Celebrarse : avoir lieu, se dérouler

La actuación : l’interprétation

 

Pour aller plus loin sur le sujet :

Une critique positive sur la chanson « La venda » : https://www.abc.es/play/television/eurovision/abci-miki-ot-letra-la-venda-eurovision-201901171428_noticia.html

Une critique négative sur la chanson « La venda » : https://www.elespanol.com/cultura/musica/20190121/ultima-chapuza-espana-eurovision-buenrollismo-canta-miki/370213279_0.html

La conférence de presse : rueda de prensa

Pour télécharger le titre « La venda » sur Amazon, vous pouvez le faire via notre lien d’affiliation :