Francisca Aguirre (poétesse)

Nous avons appris le 13 avril 2019, la mort de la poétesse Francisca Aguirre à 88 ans (1930-2019).

Francisca Aguirre a obtenu en 2011 le Prix National de Poésie pour « Historia de una anatomía » (Hiperión)

Son mari, Félix Grande, était également un poète et est mort en 2014.

Dans une interview à ABC, elle a concédé que ses deux thèmes de prédilection étaient : Antonio Machado et les femmes.

Une autre de ses œuvres les plus connues est « Trescientos escalones » qui est un recueil de poèmes qu’elle a dédié à son père Lorenzo Aguirre qui était peintre.

Francisca Aguirre avait obtenu en 2018 le Prix National des Lettres Espagnoles, qui est une reconnaissance de l’entièreté de son oeuvre en langue espagnole.

6 poèmes de Francisca Aguirre à découvrir

Source : https://www.abc.es/cultura/libros/abci-muere-88-anos-francisca-aguirre-premio-nacional-letras-2018-201904132042_noticia.html

Publicités

Mario Vargas Llosa

La vie en bref de Mario Vargas Llosa

Auteur péruvien puis espagnol (change de nationalité en 1993), Mario Vargas Llosa est né à Arequipa au Pérou en 1936 et a aujourd’hui 83 ans.

Il est lauréat du prix Cervantes en 1994 et du prix Nobel de littérature en 2010.

Il est, entre autres, l’auteur d’une trentaine de romans, nouvelles, essais et pièces de théâtre.

La dernière oeuvre à ce jour (avril 2019) publiée par Mario Vargas Llosa est son roman « Cinco esquinas » (sorti en mars 2016) :

Ses positions politiques actuelles sont très largement contestées : défenseur de la corrida, manifeste contre le mariage pour tous, est contre les nationalismes…

 

Autres faits importants de la vie de Mario Vargas Llosa :

*Il a activement participé au boom de la littérature latino-américaine dans les années 1960.

*En 1990, il devient candidat à la présidence de la République du Pérou, pour le Front démocratique. Il perd au second tour et contre toute attente puisqu’il possédait le soutien des médias et des élites, face au candidat japonais, Alberto Fujimori. Il décide suite à cette défaite de s’installer en Espagne et y demande la nationalité qu’il obtient en 1993, provoquant de vives réactions dans son pays d’origine.

*En 2016, Mario Vargas Llosa devient le premier auteur de langue étrangère à entrer de son vivant dans la Bibliothèque de la Pléiade. Deux volumes de 1 900 pages chacun sont publiés chez Gallimard. (voir plus bas dans l’article)

*Il contribue tous les 15 jours à la section « Piedra de toque » du journal El País : https://elpais.com/autor/mario_vargas_llosa/a

Pour aller plus loin sur le sujet :

En décembre 2019, nous devrions pouvoir profiter d’un documentaire autobiographique que Mario Vargas Llosa est en train de tourner

-Le discours complet de Mario Vargas Llosa lorsqu’il reçoit le prix Nobel de littérature en 2010 :

Principales œuvres de Mario Vargas Llosa :

Le roman qui le fit découvrir aux yeux du monde, La ciudad y los perros, publié en 1963. Ce livre a été traduit dans plus d’une vingtaine de langues. Pour acheter la version originale sur Amazon (lien d’affiliation) :

Ce livre est disponible gratuitement sur internet en PDF, voici par exemple un lien vers le roman en entier : https://aplicacionesbiblioteca.udea.edu.co/multi/material/pdf/Vargasllosa04.pdf

Publié en 2016 par Gallimard, dans la collection « Bibliothèque de la Pléiade », ces deux volumes intitulés Œuvres romanesques reprennent 8 romans de Mario Vargas Llosa, publiés entre 1963 et 2006 et dont la traduction a été reprise. C’est le premier auteur de langue étrangère à rentrer dans cette collection de son vivant. Pour lire un gros morceau de l’oeuvre romanesque de cet auteur, en français, voici donc les ouvrages qu’il vous faut :

Pablo Neruda

En apprendre plus sur Pablo Neruda

Pablo Neruda est le nom de plume de Ricardo Eliécer Neftalí Reyes-Basoalto. Il est un poète, écrivain et homme politique chilien, né en 1904 et mort en 1973 au Chili. Il est considéré comme l’un des plus grands poètes chiliens.

Pablo Neruda obtient le prix national de littérature du Chili en 1945 et le prix Nobel de littérature en 1971.

Les causes de sa mort restent encore à ce jour indéterminées. Mort peu après le coup d’État du 11 septembre 1973 au Chili, des suspicions d’assassinat se font de plus en plus fortes depuis le début des années 2010.

Des documents sur Pablo Neruda

Le poème le plus connu de Neruda, récité de la plus belle des manières :

Une petite biographie de Pablo Neruda sur le site Rincón del Vago : https://html.rincondelvago.com/pablo-neruda_11.html

Une des biographies les plus complètes sur Pablo Neruda : https://www.ecured.cu/Pablo_Neruda

L’un des plus beaux documentaires rendant hommage à Pablo Neruda est celui réalisé pour l’émission « Grandes Chilenos ». Ce programme télévisé a été diffusé en 2008 sur la chaîne « Televisión Nacional de Chile ». Il a présenté 10 chilien(ne)s de grande envergure, parmi ceux ayant le plus contribué à la construction du pays. Le but était de sélectionner sur ce critère, le plus grand chilien de l’histoire.

Et le lien certainement le plus riche pour s’instruire sur Pablo Neruda est la bibliothèque virtuelle Miguel de Cervantes qui lui consacre plusieurs pages regroupant de très nombreuses informations sur l’écrivain et ses écrits, ainsi qu’une liste d’études réalisées sur son oeuvre : http://www.cervantesvirtual.com/bib/bib_autor/neruda/pcuartonivelf9e1.html?conten=presentacion

Des documents supplémentaires sur Pablo Neruda : https://www.mundolatino.org/cultura/neruda/neruda_7.htm

Pablo Neruda ne doit pas être considéré comme un héros; c’est un homme ayant lui aussi commis des erreurs : https://www.lavanguardia.com/cultura/20180226/441099715086/malva-marina-hija-pablo-neruda-hidrocefalica.html?

Acheter les livres de Pablo Neruda

Vous pouvez retrouver l’ensemble de son oeuvre en français ou en espagnol sur Amazon. Voici quelques liens d’affiliation vers les meilleurs prix de la plateforme :

Son livre de mémoires « Confieso que he vivido », édition Austral (2010) :
 Et sa traduction en français « J’avoue que j’ai vécu » :

Son recueil de poèmes « Veinte poemas de amor y una canción desesperada », édition Nuevas ediciones de bolsillo (2011) :

Son recueil de poèmes « Cien sonetos de amor », édition Austral (2012) :

Son poème épique « Canto general », édition Catedra (2001)  :

Les Odes élémentaires ou « Odas elementales », édition Catedra (2006) :

« Residencia en la tierra », édition Catedra (1999) :