Dans la raquette de Rafael Nadal

Immersion aujourd’hui dans la vie d’un des plus grands sportifs espagnols et l’un des meilleurs joueurs de tennis au monde : Rafael Nadal.

Et je vous propose pour commencer de regarder ce « Draw my life » qui raconte la vie de Rafael Nadal en dessins :

Quelques mots de vocabulaire de la vidéo :

Tenista : joueur de tennis

Lesión : blessure

Derrotado : vaincu, battu

Temporada : saison

Vencer : gagner, vaincre

Ronda : tour

Torneo : tournoi

Impedir : empêcher

Tierra batida : terre battue

Muñeca : poignet

Alcanzar : atteindre

Un résumé écrit en espagnol de sa vie : https://canalhistoria.es/perfiles/rafa-nadal/?cli_action=1565691216.519

Le wikipédia (gigantesque !) sur Rafael Nadal : https://es.wikipedia.org/wiki/Rafael_Nadal

Un des très nombreux coups magiques qu’on pourrait trouver de Rafael Nadal en vidéo : https://videos.marca.com/v/0_du7fvung-cuando-nadal-se-desata-solo-queda-aplaudir-puntazo-con-5-golpes-magicos-ante-pella?uetv_pl=0&count=0

Quelques autres points remarquables pour notre plaisir :

Un article de Marca.com sur les 3 plus grands joueurs du tennis mondial et Rafael Nadal n’est pas loin de Roger Federer en nombre total de « Grand Chelem » remportés. Ce qui est certain, c’est qu’avec 12 Roland Garros dans son escarcelle, Rafa n’est pas prêt d’être battu… sur sa terre !

https://www.marca.com/tenis/2019/01/29/5c4f1ff122601d99068b4641.html

Article de « El País » sur sa 12ème victoire à Roland Garros.

Tout réussit à Rafael Nadal, puisque voilà un résumé de la formidable romance qu’il vit avec Mery :

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire sa biographie, écrite par lui-même ainsi qu’un co-auteur : Rafa, mi historia

Francisca Aguirre (poétesse)

Nous avons appris le 13 avril 2019, la mort de la poétesse Francisca Aguirre à 88 ans (1930-2019).

Francisca Aguirre a obtenu en 2011 le Prix National de Poésie pour « Historia de una anatomía » (Hiperión)

Son mari, Félix Grande, était également un poète et est mort en 2014.

Dans une interview à ABC, elle a concédé que ses deux thèmes de prédilection étaient : Antonio Machado et les femmes.

Une autre de ses œuvres les plus connues est « Trescientos escalones » qui est un recueil de poèmes qu’elle a dédié à son père Lorenzo Aguirre qui était peintre.

Francisca Aguirre avait obtenu en 2018 le Prix National des Lettres Espagnoles, qui est une reconnaissance de l’entièreté de son oeuvre en langue espagnole.

6 poèmes de Francisca Aguirre à découvrir

Source : https://www.abc.es/cultura/libros/abci-muere-88-anos-francisca-aguirre-premio-nacional-letras-2018-201904132042_noticia.html

Mario Vargas Llosa

La vie en bref de Mario Vargas Llosa

Auteur péruvien puis espagnol (change de nationalité en 1993), Mario Vargas Llosa est né à Arequipa au Pérou en 1936 et a aujourd’hui 83 ans.

Il est lauréat du prix Cervantes en 1994 et du prix Nobel de littérature en 2010.

Il est, entre autres, l’auteur d’une trentaine de romans, nouvelles, essais et pièces de théâtre.

La dernière oeuvre à ce jour (avril 2019) publiée par Mario Vargas Llosa est son roman « Cinco esquinas » (sorti en mars 2016) :

Ses positions politiques actuelles sont très largement contestées : défenseur de la corrida, manifeste contre le mariage pour tous, est contre les nationalismes…

 

Autres faits importants de la vie de Mario Vargas Llosa :

*Il a activement participé au boom de la littérature latino-américaine dans les années 1960.

*En 1990, il devient candidat à la présidence de la République du Pérou, pour le Front démocratique. Il perd au second tour et contre toute attente puisqu’il possédait le soutien des médias et des élites, face au candidat japonais, Alberto Fujimori. Il décide suite à cette défaite de s’installer en Espagne et y demande la nationalité qu’il obtient en 1993, provoquant de vives réactions dans son pays d’origine.

*En 2016, Mario Vargas Llosa devient le premier auteur de langue étrangère à entrer de son vivant dans la Bibliothèque de la Pléiade. Deux volumes de 1 900 pages chacun sont publiés chez Gallimard. (voir plus bas dans l’article)

*Il contribue tous les 15 jours à la section « Piedra de toque » du journal El País : https://elpais.com/autor/mario_vargas_llosa/a

Pour aller plus loin sur le sujet :

En décembre 2019, nous devrions pouvoir profiter d’un documentaire autobiographique que Mario Vargas Llosa est en train de tourner

-Le discours complet de Mario Vargas Llosa lorsqu’il reçoit le prix Nobel de littérature en 2010 :

Principales œuvres de Mario Vargas Llosa :

Le roman qui le fit découvrir aux yeux du monde, La ciudad y los perros, publié en 1963. Ce livre a été traduit dans plus d’une vingtaine de langues. Pour acheter la version originale sur Amazon (lien d’affiliation) :

Ce livre est disponible gratuitement sur internet en PDF, voici par exemple un lien vers le roman en entier : https://aplicacionesbiblioteca.udea.edu.co/multi/material/pdf/Vargasllosa04.pdf

Publié en 2016 par Gallimard, dans la collection « Bibliothèque de la Pléiade », ces deux volumes intitulés Œuvres romanesques reprennent 8 romans de Mario Vargas Llosa, publiés entre 1963 et 2006 et dont la traduction a été reprise. C’est le premier auteur de langue étrangère à rentrer dans cette collection de son vivant. Pour lire un gros morceau de l’oeuvre romanesque de cet auteur, en français, voici donc les ouvrages qu’il vous faut :

Luis Buñuel – réalisateur/scénariste

Luis Buñuel est un réalisateur et scénariste mexicain, d’origine espagnole, né en Espagne en 1900 et mort en 1983 au Mexique. Il appartient au mouvement surréaliste, participant au groupe parisien auquel participaient notamment André Breton et Salvador Dalí.

Sa production la plus connue est le court-métrage « Un chien andalou » (un perro andaluz, 1929) qui a lancé sa carrière. Il s’est associé pour l’écriture du scénario au surréaliste Salvador Dalí. Attention, comme le montre la miniature, âmes sensibles s’abstenir :

Voulant garder sa liberté d’expression et s’affranchir de la censure franquiste, il décida de s’exiler et de tourner ses films en France et au Mexique.

Une petite biographie en espagnol de Luis Buñuel : https://www.enforex.com/espanol/cultura/luis-bunuel.html

« L’âge d’or » est un film très connu également, sorti en 1930 et entièrement disponible sur Youtube :

« Los olvidados », film de 1950 :

« Belle de jour » avec Catherine Deneuve en actrice principale :

Luis Buñuel réalisera plus d’une trentaine de films pendant sa vie. Sa dernière production est « Cet obscur objet du désir » (1977).

Pour en savoir plus sur le sujet :

Un excellent documentaire de la chaîne mexicaine « Canal Once » sur la vie de Luis Buñuel :

Une petite phrase qui résumerait bien son oeuvre : « No creo haber hecho nunca algo por dinero. Lo que no hago por un dólar no lo hago ni por un millón ». Luis Buñuel

Il a toujours clamé sa liberté d’expression dans ses films. Sa critique porte principalement sur la bourgeoisie de l’époque.

Une biographie très étoffée de Luis Buñuel.

Si vous voulez approfondir vos connaissances sur Luis Buñuel, voici quelques recommandations (liens d’affiliation Amazon) :

Un petit livre abordable pour en savoir plus sur Luis Buñuel :

Un coffret de 7 DVD comprenant (Belle de jour / Le Journal d’une femme de chambre / Le Charme discret de la bourgeoisie / Cet obscur objet du désir / Le Fantôme de la liberté / La Voie lactée / Tristana) :

Autre coffret intéressant comprenant 3 DVD (Le charme discret de la bourgeoisie, le fantôme de la liberté et Gran Casino) :

Salvador Dalí

Tout savoir sur Salvador Dalí

Salvador Dalí est l’un des plus grands peintres espagnols, célèbre représentant du mouvement surréaliste, né en 1904 et mort en 1989 à Figueras (ville du nord de la Catalogne).

Retrouvez dans cette fiche quelques informations importantes (ou non) sur l’un des peintres les plus charismatiques de l’histoire.

 

A la découverte des tableaux de Salvador Dalí

Voici une sélection d’une trentaine de ses œuvres les plus importantes

 

Le masque de la discorde

La Fondation Gala-Salvador Dalí qui s’occupe de la préservation de l’héritage du peintre catalan a dénoncé récemment l’utilisation du masque représentant Salvador Dalí dans la série Netflix « La Casa de papel ». Il y a des chances pour que les descendants de Dali demandent par cet intermédiaire des droits sur les bénéfices substantiels que devraient rapporter les costumes et autres dérivés commerciaux suite à l’énorme succès mondial de la série.

Sources en espagnol sur ce sujet :

https://www.merca20.com/fundacion-de-salvador-dali-acusa-plagio-en-la-mascara-de-la-casa-de-papel-de-netflix/

https://indiehoy.com/series/la-fundacion-salvador-dali-podria-demandar-la-casa-papel-esta-razon/

https://hipertextual.com/2019/01/casa-papel-fundacion-salvador-dali

Mais la fondation aurait peut être raison de dénoncer l’usage fait du masque car appliqué à des « voleurs » ce masque pourrait être un préjudice à l’image de Salvador Dalí, en témoigne le récent fait divers argentin (on pouvait bien imaginer que certains en aurait eu l’idée, car il est difficile pour certains de contrôler les barrières entre réalité et fiction) : https://www.antena3.com/objetivotv/actualidad/internacional/casa-papel-detienen-argentina-banda-atracadores-que-usaba-mascaras-dali_201804305ae6d8780cf25c643c2c9d43.html

 

Salvador Dalí a écrit son autobiographie

« La vie secrète de Salvador Dalí » n’est pas un condensé de modestie, loin de là. Mais vous y retrouverez sans censure les pensées de son auteur. La première parution de ce livre a eu lieue en 1952.

On découvre dans ce livre que Dalí avait également un grand don pour l’écriture. Il raconte sa vie en commençant par les souvenirs qu’il a du ventre de sa maman (ce n’est pas une blague !) à son succès. Il répond par l’affirmative en 400 pages à la question « suis-je un génie ? ». Sans l’ombre d’un doute, répond-t-il ! Au-delà de la personne, un véritable personnage mégalomane s’est créé et celui-ci se dévoile pleinement dans son autobiographie.

 

La persistance de la mémoire (La persistencia de la memoria)

Ou également connu comme Les Montres molles (Los relojes blandos) est l’un des tableaux les plus connus du peintre :

 

Documentaires sur Salvador Dalí

Un documentaire de 2014 de la chaîne espagnole TVE. Une présentation d’une heure, très intéressante et surtout, récente. Il existe de nombreux autres documentaires sur Youtbe, mais pas enregistrés avec la même qualité que celui-ci, car plus anciens :

Et pour des informations condensés sur Salvador Dalí, regardez la vidéo suivante de Tiktak Draw qui fait une mini biographie du peintre sous la forme d’un « Draw my life » :

 

Les dérivés… pour les fans absolus

Pour les inconditionnels du peintre, quelques articles de décoration pour votre maison :

Joaquín Sorolla

Joaquín Sorolla est un peintre espagnol, né à Valence en 1863 et mort à Cercedilla en 1923.

Sa peinture est souvent apparentée à l’impressionnisme, au post-impressionnisme et au luminisme. Il a réalisé plus de 2 200 œuvres.

Il existe un musée Sorolla à Madrid, ouvert depuis 1932 dans la maison de l’artiste. Pour seulement 3€, vous pourrez visiter la formidable demeure et le jardin en plein Madrid qui a été imaginé par le peintre, ainsi qu’un grand nombre de ses œuvres. Quelques unes sont consultables sur le lien suivant : http://www.culturaydeporte.gob.es/msorolla/colecciones/colecciones-del-museo/pintura.html

La Vanguardia a publié récemment un article (12/02/2019) sur une nouvelle exposition dans ce musée : https://www.lavanguardia.com/cultura/20190212/46408683458/sorolla-making-off-pintura-miniatura-intimo-espontaneo.html

Un petit aperçu en vidéo de quelques unes des œuvres de Joaquín Sorolla :

Les livres intéressants sur Joaquín Sorolla :

Livre de 400 pages en espagnol sur sa technique :

Le suivant est en français et présente 100 de ses plus beaux tableaux :

Et sur le mouvement impressionniste (en espagnol) :

Juanes

Un style de chanson très lié à ses origines colombiennes

Juanes est un chanteur colombien (né en 1972) mondialement connu pour son titre « La camisa negra ». Celui-ci totalise près de 100 millions de vues sur la plateforme Youtube.

Après plus de 20 ans de carrière, il prévoit de sortir courant 2019 un 8ème album, dont les titres « Pa’dentro » et « La plata » ont déjà été diffusés.

Il s’est fait connaître en Europe et notamment en France à la sortie de son 3ème album « Mi sangre » (2004) dans lequel on retrouvait des titres tels que « La camisa negra » et « A Dios le pido ».

Les paroles de « La Camisa Negra » : https://paroles2chansons.lemonde.fr/paroles-juanes/paroles-la-camisa-negra.html

Retrouvez le vocabulaire de cette chanson et d’autres recommandations de chansons de Juanes sur le lien suivant : https://vocabulaire-espagnol.com/2018/05/10/la-camisa-negra/

 

Juanes n’a pas chanté que « La camisa negra »…

La chanson « Juntos » qu’il a faite pour le film Disney McFarland :

Comme tous les grands chanteurs, il y a une partie du travail qui reste immergée et qu’il va falloir que vous alliez déterrer. Vous pourriez parfois être très agréablement surpris !

Une chanson que j’adore tout particulièrement et qui n’est pas la plus connue de Juanes :

Les derniers titres de Juanes (pour le futur album annoncé pour le 1er semestre de 2019) :

La toute dernière chanson de Juanes diffusée à ce jour est « La plata » :

C’est la deuxième chanson dévoilée de son futur album après « Pa’dentro » :

Le site internet de Juanes : https://www.juanes.net/

Juanes est très engagé dans les paroles de certaines chansons et également dans ses discours et interviews donnés à la presse. En témoigne sa récente prise de position dans la crise vénézuélienne :

Des articles de presse intéressants sur Juanes :

https://www.prensa.com/cine_y_mas/cantante-Juanes-amor-Colombia_7_5233046644.html

https://www.lavanguardia.com/cultura/20180801/451180150241/juanes-album-gira-concierto-cap-roig.html

 

Juanes est sur Youtube

En ce moment, il reprend ses anciens titres pour expliquer ses inspirations et ses astuces pour l’enregistrement des instruments, de la voix. Voici par exemple quelques informations sur les influences de sa chanson « La camisa negra » :

AFFILIATION AMAZON

[les liens qui suivent sont des articles Amazon qui vont vous permettre d’accéder aux différentes œuvres de Juanes au meilleur prix, tout en rétribuant un petit peu ce site internet]

Juanes a écrit une autobiographie de 304 pages qu’il a publié sous le titre « Persiguiendo el sol » en 2013.

Il a également fait une chanson au titre éponyme « Persiguiendo el sol » qui raconte son histoire :

Le dernier album de Juanes sorti en 2017, « Mis planes son amarte » :

Pour télécharger la chanson « La camisa negra » de Juanes :